Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 18:55

Aleph de Paulo Coelho

 

41i2cUaEXDL. SL160La lecture de cet ouvrage me laisse assez perplexe. Coelho est adepte du voyage initiatique, aussi je ne fus pas surpris d’entreprendre avec lui ce voyage en transsibérien entre Moscou et Vladivostok !

Néanmoins, je me suis posé au fil des longues étapes de ce trajet magnifique jusqu’à quel point ce récit était réellement autobiographique, comme la plupart des indices le laissent à penser, ou une simple œuvre de fiction forgée sur les rives d’un voyage bien réel mais magnifié et transformé pour la bonne cause

Paulo Coelho voyage avec ses éditeurs et une étrange jeune fille qu’il aurait connue lors d’une précédente vie, sous l’inquisition espagnole. Ensemble, ils vont vivre une expérience unique de rédemption, de pardon et d’amour en voyageant dans l’espace, mais aussi dans le temps, particulièrement en expérimentant les propriétés de l’Aleph, ce lieu point de rencontre hors du temps et de l’espace où coexistent simultanément tous les moments et les lieux de l’univers.

Cette notion d’Aleph est complexe à exprimer dans un résumé comme le mien… Sachez juste que cette expérience unique et divine doit permettre de remonter le chemin de notre propre âme qui existe au-delà de la simple vie temporelle au travers des réincarnations qu’elle a connues et connaitra encore.

Le propos est très mystique, plus mystique que jamais. Les phrases se transforment souvent en sentences, le sacré est partout présent, la proximité de Dieu évidente…

Ce que je retiens principalement, comme toujours dans la philosophie de Coelho, c’est que seul le fait d’oser, d’agir, de découvrir et de penser le monde au-delà des évidences premières permet à chacun de grandir et d’évoluer… Cela ne va pas sans une forte compassion à l’égard de son prochain et une écoute attentive et bienveillante.

 Coelho est un maître spirituel dont le seul tort, de mon humble avis, est de pousser parfois la métaphore un peu au-delà de ce qui est recevable. Il n’en reste pas moins un diabolique faiseur de rêves !

 

 

MichelANge 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by MichelAngelo - dans Romans
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : J'aime Lire et Ecrire
  • J'aime Lire et Ecrire
  • : Mes lectures et mon goût pour l'écriture en général. Mes nouvelles personnelles. Mes réflexions
  • Contact