Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 17:21

Tony assiste aux funérailles de son frère alors qu’il reçoit un coup de fil important d’un client qui lui réclame un dossier très important. Il accepte de faire un détour à l’agence d’assurance pour satisfaire cette demande. Quelle n’est pas sa surprise de se retrouver en terre inconnue ! Aucun de ses collègues ne le reconnaît ! Expulsé par la sécurité, il veut retrouver sa famille mais sa femme, ses parents et son meilleur ami ne le reconnaissent pas ! Qui plus est, il reçoit un coup de téléphone mystérieux lui enjoignant de restituer un objet dont il ignore tout dans les 2’ heures, faute de quoi ses proches seront exécutés !

Commence alors pour Tony une course contre le temps et contre les apparences pour parvenir à sauver les siens et retrouver ce qu’il espère ne pas avoir perdu : sa lucidité et sa santé mentale mises à rude épreuve !

Fidèle à son titre, Sébastien Bouchery va entraîner le lecteur dans une course folle où chaque minute peut offrir le meilleur comme le pire.

Le rythme est soutenu, parfois étourdissant. L’auteur ne prend pas le temps de s’attarder sur la psychologie des personnages qui reste très sommaire. Il évite souvent d’extrême justesse les incohérences pour servir un déroulé un peu tiré par les cheveux. Si au début l’accroche est bonne, les invraisemblances rendent l’intrigue assez peu passionnante malgré quelques bons moments, comme dans un thriller destiné au cinéma américain (je pense aux scénarios de 24 heures chrono, ou la série culte « Die Hard » avec Bruce Willis).

Ce roman a été récompensé par les lecteurs de France-Loisirs en 2016. Je ne suis pas certain qu’il laissera un souvenir impérissable…

 

Michelangelo 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by MichelAngelo - dans Romans
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : J'aime Lire et Ecrire
  • J'aime Lire et Ecrire
  • : Mes lectures et mon goût pour l'écriture en général. Mes nouvelles personnelles. Mes réflexions
  • Contact