Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 11:55

LES-BATTEMENTS-DU-TEMPS.jpgLire Ameisen, c’est entrer dans le monde insoupçonné de la beauté du monde qui nous entoure et en percevoir toute la poésie. Fidèle à l’esprit de son émission programmée chaque samedi sur l’antenne de France-Inter, Ameisen livre pour nous les dernières découvertes scientifiques et produit une réflexion qui se veut pédagogique et rationnelle tout en conservant un talent de conteur qui rend son propos passionnant pour le lecteur.

Après une brillante démonstration sur notre capacité à percevoir du présent dans la lecture du passé : contempler les étoiles, c’est observer un passé parfois très lointain (le temps qu’il faut à la lumière pour traverser les espaces intersidéraux, soit 300.000 kms à la seconde), réagir à un son, c’est réagir à un événement passé qui aura mis un certain temps à parvenir jusqu’à notre perception de ce son (soit 300m à la seconde),  il évoque le paradoxe de ce temps que nous envisageons présent mais qui n’est en fait que le croisement improbable entre le passé et le futur.

Le présent n’existe pas en tant que tel, puisque chaque instant, chaque action, chaque pensée, quand ils sont formulés ou effectués, trouvent leur source dans un passé (le temps qu’il faut pour observer, pour penser, pour réagir, mais aussi le temps de consulter nos référents culturels, sociaux et biologiques et ce de façon consciente ou inconsciente) et se projeter dans un futur que l’on soupçonne advenir.

Cela amène à se pencher sur le fonctionnement de notre cerveau, sur notre relation intime au monde, sur cette dynamique qui existe entre nos souvenirs (la mémoire, le rapport aux choses passées, à notre propre culture) et le temps de l’action.

Il défriche devant nous les dernières connaissances sur ce fonctionnement encore mystérieux de notre activité cérébrale et relate au passage nombre de découvertes inattendues : sur le sommeil, sur la faculté de développer le nombre de synapses et de connections, sur les modalités de la mémorisation (à court terme, à long terme), chez l’homme mais aussi chez les animaux. Car le règne animal possède en lui une multiplicité de caractéristiques qui nous rapprochent…

Ainsi, certains oiseaux possèdent des caractéristiques étonnantes qui vont de la mémorisation poussée à une emprise sur le monde réel absolument époustouflante (être capable de moduler ses modes de communication au monde au-delà de la simple utilisation de caractères innés pour produire des résultats qui doivent beaucoup à leur propre capacité d’apprentissage), inventer les lois de la perspective bien avant les génies de la Renaissance pour en faire un objet de séduction, utiliser des outils alors que l’on croyait cette capacité n’être que l’apanage des espèces les plus évoluées… La liste n’est pas exhaustive et je vous laisse le plaisir de découvrir ces divers éléments par vous-mêmes…

Lire Ameisen, c’est reconnaître qu’il existe dans notre univers bien des éléments d’émerveillement et aussi bien des questions qui restent posées. C’est admettre que nos certitudes, notre regard sur le monde doit évoluer et n’est en aucun cas figé sur des vérités inamovibles. Beaucoup reste à découvrir.

Nous sommes peut-être les seuls dans cet univers à pouvoir porter un regard conscient sur ce qui nous entoure : "La pensée consciente n'a duré et ne durera qu'un moment, dit Poincaré. La pensée n'est qu'un éclair au milieu d'une longue nuit. Mais c'est cet éclair qui est tout." Sachons en profiter ! Empruntez ce délicieux chemin tracé par Ameisen, peuplé de découvertes et de poésie. Vous y trouverez motif à balayer cet engourdissement suffisant qui est le signe de notre époque. Soyez humble mais déterminé. Soyez curieux mais lucide. Soyez poète et magicien !

 

Michelangelo 2014

Partager cet article

Repost 0
Published by MichelAngelo - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : J'aime Lire et Ecrire
  • J'aime Lire et Ecrire
  • : Mes lectures et mon goût pour l'écriture en général. Mes nouvelles personnelles. Mes réflexions
  • Contact