Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 14:04

Sinouhé l’Egyptien de Mika Waltari

Folio Tomes 1 et 2

 

C’est dans l’Egypte ancienne que Mika Waltari puise son inspiration et donne vie à son héros, Sinouhé. A cette époque, au 14ème siècle avant J-Christ, Thèbes est la capitale de l’Egypte et deux pharaons réputés vont se succéder : Akenaton, dont les idées très avant-gardistes  vont bouleverser l’équilibre de toute la région, et Toutankamon pharaon enfant mort jeune est essentiellement préoccupé  par son voyage dans l’au-delà !

Pour finir de brosser le décor, les hittites entrent en guerre en Syrie et mettent en danger les intérêts de la grande Egypte. Akenaton refuse de combattre et l’étau se resserre…

Trouvé dans un berceau descendant le Nil, Sinouhé est sauvé des eaux et élevé par un couple âgé qu’il va considérer comme ses parents. Son père adoptif est médecin des pauvres. Sinouhé a la volonté de le devenir à son tour. Pour cela, il faudra en passer par les exigences des prêtres qui dirigent tout : éducation religieuse, maison des vivants et maison des morts où Sinouhé apprendra l’embaumement des corps.

Finalement, il devient médecin et tombe amoureux d’une femme fatale qui l’entraîne irrémédiablement sur la mauvaise pente…

Il s’enfuit et voyage jusqu’en Crète, en passant par la Syrie et Babylone. Il confirme ses talents de médecin et devient très célèbre, au point de devenir un intime d’Akhetaton. Il s’enrichit en suivant les conseils éclairés de son esclave et se trouve entraîné dans la guerre au côté de son ami Horemeb.

Malheureusement, au fil des années, au rythme des crimes, des tragédies, des ambitions et des amours contrariés, Sinouhé reste l’homme solitaire et désabusé pour qui la vie n’est que le moyen d’arriver à la mort et au repos.

Il faut dire que l’univers dépeint par Mika Waltari est cruel, on y tue sans retenue et l’ensemble sent la sauvagerie et montre autant le raffinement unique de la civilisation égyptienne que la brutalité ambiante.

La leçon de Mika Waltari est simple comme une tragédie antique. De façon irrémédiable, l’homme est dominé par le goût du pouvoir et ses désirs et tous les moyens sont bons pour parvenir à ses fins.

C’est une vision pessimiste, d’autant plus désolante pour qui constate combien l’homme moderne ne semble pas avoir corrigé ses défauts naturels… C’est cette universalité du thème mêlée à la belle reconstitution historique qui hisse le long et passionnant roman de Mika Waltari au nombre des ouvrages incontournables du vingtième siècle.

 

Michel ANge, Juillet 2006

Partager cet article

Repost 0
Published by MichelAngelo - dans Romans
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : J'aime Lire et Ecrire
  • J'aime Lire et Ecrire
  • : Mes lectures et mon goût pour l'écriture en général. Mes nouvelles personnelles. Mes réflexions
  • Contact