Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 11:41

51SCKv5nZJL._SL160_.jpgLe commandant Camille Verhoeven est pris dans un imbroglio inextricable suite à un braquage d’une rare violence lors duquel la femme qu’il aime, Anna, se retrouve être une victime collatérale. A l’occasion de cette enquête, il va devoir exhumer une partie de son passé, passé qu’il aurait préféré oublier…

Entre destin malheureux et manipulations psychologiques, cet excellent polar est l’occasion pour l’auteur de dépeindre avec le cynisme qui est sa marque de fabrique une société faite de conventions et  d’arbitraire.

Les multiples rebondissements savent nous tenir en haleine et son propos sociologique ne laisse pas indifférent et amène le lecteur à prendre parti, si ce n’est à réfléchir sur les dérives d’une nature humaine si souvent ‘inhumaine’…

Pierre Lemaitre fait la preuve que le polar n’est pas un art mineur, mais qu’il peut se hisser au niveau des meilleurs écrits romanesques, à l’image des John Le carré, Stieg Larsson, Henning Mankell, Fred Vargas ou Arnaldur Indridason pour ne citer qu’eux . Seul le contexte est différent, l’essentiel se trouvant dans l’analyse fine des relations entre les humains et du fonctionnement de nos sociétés. A ce titre, sa récente victoire au Prix Goncourt pour ‘Au revoir de là-haut’ en est la confirmation, roman, rappelons-le, qui n’appartient pas au genre polar stricto-sensu.

Sacrifices est le dernier volet de la trilogie Verhoeven (‘Travail soigné’ et ‘Alex’).

 

Citations :

 

‘Refaire sa vie, il n’y a jamais pensé, mais sa vie est en train de se refaire toute seule, presque malgré lui.’

 

‘L’éternel mystère : comment prenons-nous nos décisions ? A quel moment avons-nous conscience de ce que nous avons décidé ? Quelle part d’inconscient entre dans la réponse de Camille, impossible à dire, sauf qu’elle est immédiate.’

 

‘C’est attendre, impuissant, qui m’épuise. Moi, il me faut de l’action. L’oisiveté, ça me rend mauvais. C’était comme ça déjà, plus jeune. Avec l’âge, rien ne s’arrange. Il faudrait mourir jeune.’

 

MichelAngelo 2014

Partager cet article

Repost 0
Published by MichelAngelo - dans Romans
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : J'aime Lire et Ecrire
  • J'aime Lire et Ecrire
  • : Mes lectures et mon goût pour l'écriture en général. Mes nouvelles personnelles. Mes réflexions
  • Contact