Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 11:39

51FQlxnnPDL._SL160_.jpgBrassac est saoul quand il rencontre Simone, hébétée de sommeil et prostituée à Lyon. Il veut l’emmener chez lui où l’attend sa femme, Marie. Simone se laisse faire et le suit, incapable de réagir et de penser.

Simone se retrouve dans une ferme en pleine campagne et va redécouvrir le bonheur oublié des joies de son enfance passée auprès de sa grand-mère. La relation tendue entre Brassac et Marie en raison d’un lourd secret va subir un bouleversement avec la venue de cette jeune femme.

Fidèle à lui-même, Bernard Clavel nous emporte dans un univers rustique mais chaleureux où les gestes ont plus d’importance que les mots. Le décor est taillé à la serpe, beau et rude à la fois. Les émotions sont constamment présentes et d’autant plus fortes qu’elles se manifestent dans des silences ou des paroles qui claquent comme des sentences.

Tout cela est profondément humain et sonne juste. C’est une musique qui allie beauté du spectacle et humanité des personnages. Dès le départ, on se sent comme bercé par un rythme envoûtant qui jamais ne nous lâche. C’est une poésie continue faite de regrets et d’espoir, de nostalgie et d’amour.

Le film de Denys de la Patellière, avec Jean Gabin dans le rôle de Brassac fut un formidable succès. Je n’ai pas le souvenir de l’avoir vu. Pourtant j’éprouve maintenant le profond désir de le faire, tant ce roman m’a touché.

 

Michelangelo 2014

Partager cet article

Repost 0
Published by MichelAngelo - dans Romans
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : J'aime Lire et Ecrire
  • J'aime Lire et Ecrire
  • : Mes lectures et mon goût pour l'écriture en général. Mes nouvelles personnelles. Mes réflexions
  • Contact