Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 09:57

La raison gourmande de Michel Onfray (LdP n° 4254)

Essai philosophique de tout premier ordre, La raison gourmande donne à son auteur une nouvelle opportunité de balayer les idées reçues.

Il démontre avec humour et précision comment la gastronomie est passée d’activité subalterne au rang d’art majeur, ce au travers des siècles, et sans oublier les fondements sacrés.

Les écueils étaient nombreux pour valoriser la gastronomie liée aux sens animaux que sont le goût et l’odorat, sens de l’animalité en pleine digestion ! D’autre part, manger, se nourrir est une fonction essentielle, donc non artistique, intimement liée à notre instinct de survie et par définition à notre conscience de mort inéluctable…

J’ose proclamer que cet essai est un régal ! Pourtant je ne souscris guère à la démonstration qui fait un parallèle entre l’art éphémère du 20ème siècle et gastronomie. Je pense que si la gastronomie est par nature éphémère et destinée à ne laisser qu’une trace ou une sensation dans notre conscience, l’art visible se doit de s’inscrire dans l’éternité. Certes présenter un urinoir comme œuvre d’art est un acte militant voire révolté contre la société de consommation. Mais établir, par exemple, une unité de fond avec des œuvres majeures comme les fresques de Michel Ange ou les peintures de Lascaux reste pour moi un sacrilège et une duperie intellectuelle rendue possible par la marchandisation du fait artistique en général.

Michel Ange, septembre 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by MichelAngelo - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : J'aime Lire et Ecrire
  • J'aime Lire et Ecrire
  • : Mes lectures et mon goût pour l'écriture en général. Mes nouvelles personnelles (très modestes). Mes réflexions (modestes)
  • Contact