Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 18:56

lippi.jpgFra Fillipo Lippi aura connu un destin hors du commun. Découvert enfant mendiant dans les rues de Florence par Cosme l’ancien au début du 15ème siècle, il va devenir, par son talent et son originalité, le peintre adoré des florentins et des Médicis.

Guido di Pietro sera son maître officiel et respecté, mais il subira également l’influence du bouillant Masaccio qui est en train de révolutionner la peinture religieuse traditionnelle avec ses incroyables fresques de la Chapelle Brancacci !

Pourtant, Fillipo Lippi, ordonné prêtre, a une vie de débauché. Il fréquente les filles de mauvaise vie, boit plus que de raison et séduit la nonne qui sert de modèle dans le couvent où il réalise un triptyque sur la vierge.

Lucrezia, c’est son nom, tombe rapidement enceinte, obligeant les deux amoureux à fuir et se cacher afin d’éviter la sentence appliquée en pareil cas : la condamnation à mort.

Il faudra toute la diplomatie et l’influence des Médicis pour les sortir de ce mauvais pas et persuader le Pape de les relever de leurs vœux.

Entre ses excès de boisson et ses allers-retours dans les bras des filles de joie,  Fillipo Lippi et Lucrezia s’aimeront avec passion et auront deux enfants.

Mais un drame fatal se prépare dans la relation passionnée mais adultère que Fillipo Lippi va entretenir avec la Dame Orsini, à Spolète où il reste de longs mois pour peindre, à cinquante ans passés, l’ensemble de la cathédrale.

Cette œuvre sera saluée par Botticelli qui verra là l’empreinte d’un grand maître…que le sieur Orsini enverra passer de vie à trépas !

Sophie Chauveau a écrit une œuvre extrêmement bien documentée qui a peu à voir avec un roman traditionnel. Pour cela, Il aurait fallu sentir le flot des mots nés de sentiments forts cascadant au fil des chapitres et le personnage de Fillipo Lippi s’y prêtait à merveille. Mais n’est pas Irving Stone qui veut…

La plume de Sophie Chauveau semble souvent retenue, parfois forcée et pas toujours convaincante. En fait, ce livre est une excellente biographie d’abord destinée aux amateurs d’art italien de la Renaissance dont je fais partie. Et vous ? Si votre réponse est « oui » ou « moi aussi », je vous invite à lire cet ouvrage sans tarder !

 

MichelAngelo, 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by MichelAngelo - dans Romans
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : J'aime Lire et Ecrire
  • J'aime Lire et Ecrire
  • : Mes lectures et mon goût pour l'écriture en général. Mes nouvelles personnelles. Mes réflexions
  • Contact