Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 18:20

La-femme-au-miroir.jpgDans ce roman ambitieux, Eric-Emmanuel Schmitt met en parallèle le destin de trois jeunes femmes vivant à des époques différentes. Anne vit à Bruges en pleine Renaissance. Hannah à Vienne au début du XXème siècle et Anny à Hollywood à notre époque.

Toutes trois ont en commun de subir leur destin et d'avoir perdu leurs parents alors qu'elles étaient très jeunes. Anne s'enfuit le jour du mariage qu'on lui impose contre son gré et entre dans le béguinage de Bruges après avoir erré de longs jours dans la forêt. Hannah est déjà mariée à un aristocrate viennois et subit la situation sans trouver le bonheur. Anny est une jeune star du cinéma addicte de drogues, d'alccol et de sexe et ne parvient pas à trouver la voie qui la rendrait heureuse.

Pour chacune, un homme sera leur guide inconscient vers leur liberté enfin retrouvée. Un moine qui voit en Anne une élue de Dieu. Pour Hannah un beau psychanalyste qui va, au travers d'une analyse, extirper ce qu'il pense être les racines de son mal-être. Pour Anny, un infirmier lui-même drogué qui va la guider vers son véritable accomplissement personnel.

Mais cette libération aura un prix qu'il faudra acquitter, parfois de sa vie !

"Le divin, le psychique, le chimique, voilà les clés que divers siècles avaient proposées afin de déverrouiller les portes du mystère" notera Eric-Emmanuel Schmitt à la fin de son roman, résumant ainsi l'essence même de ces intrigues croisées...

Par la force des choses, ces trois femmes exceptionnelles vont se retrouver, si différentes en apparence, et si proches par leurs préoccupations existancielles.

L'écriture est belle, cisellée au millimètre. Le propos reste passionnant du début à la fin qui arrive alors en apothéose avec un degré d'intensité particulièrement émouvant.

Le climat de chaque époque est parfaitement restitué et aide à comprendre comment, pour une même cause les réponses seront différentes en raison même des contraintes, tabous et modes de vie inhérents à chaque époque.

Le miroir dans lequel ces femmes peuvent se regarder ne reflète qu'une image convenue, inversée et laisse de côté l'indiscible, pourtant invisible fondement de ce qu'elles sont et de ce à quoi elles aspirent réellement.

On notera combien la place des femmes dépend énormément du bon vouloir des hommes ou de la société dans laquelle elles baignent...

"La femme au miroir" restera pour moi un grand moment de lecture savoureux, intelligent, émouvant et militant. Juste un bémol pour les passages sur la psychanalyse balbutiante caricaturée dans ses principes... Mais ça n'a guère d'importance dans la mesure où je n'ai jamais pris ce type de traitement comme une thérapie efficace et scientifique !

 

MichelAngelo 2013   

Partager cet article

Repost 0
Published by MichelAngelo - dans Romans
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : J'aime Lire et Ecrire
  • J'aime Lire et Ecrire
  • : Mes lectures et mon goût pour l'écriture en général. Mes nouvelles personnelles. Mes réflexions
  • Contact