Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 12:27

pilate.jpgN’étant pas écrites par des contemporains de Jésus, les Evangiles sont pourtant la base de la religion chrétienne. De ce fait, elles sont toujours l’objet d’études et d’interprétations diverses et variées. Eric-Emmanuel Schmitt ose  nous proposer une nouvelle Evangile basée sur ce qui apparait comme sa propre lecture des faits, sans prendre le parti de la polémique.

La première partie de son roman met en scène Jésus la veille de son arrestation lors de sa veillée au mont des oliviers. Il doute de son statut messianique et retrace pour le lecteur le cheminement de sa vie de modeste charpentier à sa brève vie de messie présumé.

La seconde partie, plus longue, se compose des courriers envoyés par Pilate à son frère Titus. Au travers de ses missives, Pilate va retracer les évènements qui vont de la crucifixion du Christ jusqu’à sa résurrection et ses apparitions. L’originalité réside dans le fait que son discours est mené comme une enquête policière pleine d’humour et de truculence : le corps de Jésus a disparu !

Pilate cède à la pression d’une institution juive qui voit en Jésus un homme capable de la remettre en cause. Sa popularité et son discours représentent un véritable danger qu’il faut écarter à tout prix ! Ainsi Pilate va condamner à mort un homme innocent… Au cours de son enquête, il va se poser des questions très cartésiennes et se heurter sans cesse à l’indicible de la situation. Il va appréhender ce que l’on appellera plus tard la Foi

Dans une courte troisième partie, Eric-Emmanuel Schmitt va nous conter l’histoire de l’écriture de ce roman et avouer sa propre foi religieuse avec une grande honnêteté intellectuelle.

Ce premier roman, mûrement réfléchi, est un coup de maître. Eric-Emmanuel Schmitt réussit le tour de force de nous embarquer dans une aventure tout autant philosophique que factuelle. Il s’adresse aux croyants autant qu’aux athées sans porter de jugement sur l’une ou l’autre des attitudes et parvient à nous convaincre que seul le mystère que constituent la mort, la résurrection et les apparitions de Jésus peuvent nous rassembler autour d’une réflexion sur l’humanité profonde de ce personnage hors pair. Ce mystère divin peut mener à la Foi pour qui accepte de croire et permettre aux autres de mener leur réflexion sur ce sujet qui a fait couler tant d’encre et de sang au fil des siècles. Son roman n’est pas partisan mais unificateur. Il laisse à chacun le droit de choisir son chemin et édifier sa propre connaissance du monde.

 « Je ne serai donc jamais chrétien, Claudia. Car je n’ai rien vu, j’ai tout raté, je suis arrivé trop tard. Si je voulais croire, je devrais d’abord croire le témoignage des autres. », Fera dire Eric-Emmanuel Schmitt à Pilate. Car c’est bien là le choix qu’il nous reste. Croire ou ne pas croire...

Michelangelo 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by MichelAngelo - dans Romans
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : J'aime Lire et Ecrire
  • J'aime Lire et Ecrire
  • : Mes lectures et mon goût pour l'écriture en général. Mes nouvelles personnelles. Mes réflexions
  • Contact