Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 15:31

Completement-crame.jpg A 66 ans, Andrew Blake mène son entreprise londonienne avec brio. Pourtant, veuf inconsolé, il va décider de faire un « break » et de prendre une place de majordome dans un beau manoir français, taisant évidemment son parcours…

Il va faire la connaissance d’une propriétaire dépressive, d’une cuisinière explosive, d’une jeune femme de ménage amoureuse, d’un régisseur original et décalé, mais aussi d’un chat énigmatique nommé Méphisto !

Son flegme très british, son grand sens de l’humour et son empathie naturelle vont pousser chacun dans ses retranchements. La déstabilisation qu’il va provoquer va amener chacun des protagonistes à évoluer, tout comme lui-même trouvera les réponses à ses propres questionnements existentiels.

Hymne à l’amour, au dépassement de soi, ce roman pas si anodin qu’il y paraît fait bouger les lignes et va entraîner le lecteur dans une cascade de rires et d’émotion.

Ce qui est notable, c’est cette facilité avec laquelle l’auteur nous impose une implication totale au point qu’il est très difficile de lâcher cet ouvrage quand on a entamé sa lecture.

Cela tient principalement à la construction romanesque très filmographique où les chapitres sont comme autant de scènes filmées qui maintiennent en haleine et empêchent le lecteur de se distancier par rapport à l’intrigue qui n’est plus strictement linéaire mais présentée sous forme d’un patchwork coloré et envoûtant. On se sent comme happé dans cet univers coloré à la fois joyeux et triste comme on le serait dans un bon film où nos propres sentiments et regard sur le monde prendraient régulièrement le pas sur le jovial ou le pathétique des évènements.

Une vraie réussite où nouveauté de ton et rigueur de construction démontrent le talent de cet auteur issu du roman policier ! Bravo !

« On dit souvent que les yeux sont les fenêtres de l'âme. Les gens se caressent, se touchent, mais il faut beaucoup de confiance pour que quelqu'un vous laisse l'observer droit dans les yeux aussi longtemps que vous en avez envie. A ce moment-là, vous n'entendez pas seulement ce qu'il veut bien vous dire, vous voyez ce qu'il est vraiment. » 

MichelANgelo 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by MichelAngelo - dans Romans
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : J'aime Lire et Ecrire
  • J'aime Lire et Ecrire
  • : Mes lectures et mon goût pour l'écriture en général. Mes nouvelles personnelles. Mes réflexions
  • Contact