Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 19:02

Cinquante nuances de Grey de El James

 

9782709642521Poussé par la curiosité vers ce succès littéraire à l’excitant parfum de souffre, j’ai entrepris la lecture de ce roman afin de comprendre l’engouement qu’il semble susciter… Je me méfie toujours des diatribes médiatiques qui encensent un auteur non pour la qualité de son œuvre, mais juste pour faire valoir un contenu qu’on voudrait nous faire passer pour différent et donc meilleur que l’ordinaire proposé sur les rayons du libraire. Notre société est ainsi faite qu’elle cherche constamment de la nouveauté, de la surenchère pour combler le vide que l’on est censé ressentir dans un monde de consommation.

Une jeune femme de 21 ans et vierge tombe éperdument amoureuse d’un homme de 27 ans fortuné à la tête d’un empire de 40.000 employés. Beau comme Adonis, sûr de lui, intelligent, performant, capable de piloter un hélicoptère et propriétaire d’un jet privé, rien ne semble résister à ce mâle parfait, icône d’une société américaine où le pouvoir de l’argent permet tous les excès.

Mais Grey a un secret vite dévoilé. Dans sa manie de tout vouloir diriger, il est adepte de relations sadomasochistes… Il se considère comme un Dominant et ne veut avoir de relations sexuelles qu’avec des Soumises. Il admet d’ailleurs en avoir connues une quinzaine…

Anastasia va-t-elle accepter de devenir la Soumise de l’homme qu’elle aime ? Grey acceptera-t-il une relation amoureuse normale ?

Les tergiversations vont bon train tout au long du roman et l’on s’ennuie parfois à la lecture de cette rencontre entre deux êtres que tout semble vouloir séparer… On s’amuse également lors de quelques scènes grivoises mais malgré tout bien sages, de constater qu’on peut être pucelle et devenir experte presque instantanément entre les mains d’un homme qui a le pouvoir de multiplier les érections sans ne jamais sembler fléchir (c’est vrai qu’il a 27 ans…). Les fessées sont gentillettes et les ébats restent bien ordinaires : on s’attend à un peu plus d’originalité chez un être si vaillant et rompu aux techniques extrêmes… Mais c’est vrai aussi qu’il n’a que 27 ans !

Pour finir, on peut prendre un certain plaisir disons… récréatif à cette lecture. Le style est enlevé, parfois un peu comique (est-ce toujours voulu ?). Toutefois, on est loin sur le fond et la forme d’un ouvrage comme Histoire d’O qui fait référence dans le domaine SDM…

Ce que je craignais est bien réel. Cinquante nuances de Grey n’est pas un phénomène littéraire, loin de là. C’est avant tout un beau soufflet médiatique qu’on nous a persuadés de lire sans attendre… Et nous sommes tous piégés, moi le premier, car de quoi aura-t-on l’air en soirée si l’on ne connaît pas ce dernier succès littéraire sulfureux ?   Bon. Je viens d’acheter le second volet des aventures de Grey et Anastasia… Des fois qu’on passe enfin au vif du sujet !

 

MicheANge 2013 

Partager cet article

Repost 0
Published by MichelAngelo - dans Romans
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : J'aime Lire et Ecrire
  • J'aime Lire et Ecrire
  • : Mes lectures et mon goût pour l'écriture en général. Mes nouvelles personnelles. Mes réflexions
  • Contact