Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 14:42

A l’aube spirituelle de l’humanité de Marcel Otte

 

Une fois encore c’est grâce à France Inter (émission La tête au carré) que j’ai été motivé à l’achat de ce livre.

Autant le dire de suite, sa lecture n’est pas celle d’un roman car Marcel Otte est un scientifique universitaire de haut vol et le sujet traité est complexe !

Le propos est de démontrer comment la pensée ne dépend pas uniquement des transformations biologiques. D’autres espèces avant l’homme voire d’autres hominidés ont eu cet avantage de la position verticale sans aboutir à ce qu’on appelle « la pensée ». Il s’agit plutôt d’expliquer comment l’homme est le seul à s’être affranchi des contraintes biologiques de façon dynamique par dissociation avec son milieu naturel.

Croire qu’il a suffi à notre ancêtre de passer à la position verticale pour conquérir le monde est une idée reçue et fausse. Il lui a fallu quelques millions d’années, d’essais et de réflexion pour y parvenir. Il lui a aussi fallu accepter de passer d’une alimentation végétale à une alimentation progressivement carnée et donc rompre un tabou primordial : manger la chair d’êtres vivants comme lui… Cela a évidemment donné à cet acte une dimension métaphysique à l’origine d’une sacralisation de la mort.

D’autre part, bien que biologiquement évolué, notre ancêtre n’avait pas tous les atouts en main pour dominer son écosystème primitif. C’est l’outil en tant qu’extension de son propre corps qui lui donnera cet avantage décisif sur son environnement !

L’ensemble des recherches atteste cette démarche dynamique propre aux hominidés. Cette spiritualité naissante ne cessera de progresser au fur et à mesure que l’homme s’affranchit des limites imposées par le milieu : sacralisation, pensée, culture et progrès techniques l’amènent inexorablement vers l’art et le fait religieux. Petit à petit, du fait de sa curiosité, il « domestique » son univers et part à la conquête de nouveaux espaces.

Ces constantes sont encore d’actualité aujourd’hui avec l’homme moderne. C’est à la fois sa chance mais aussi son travers. Le mal est peut-être né du bien… Il a laissé derrière lui son état animal, comme Adam et Eve sont chassés du Paradis terrestre, pour revêtir l’habit que nous portons toujours au 21ème siècle !

Très dense, l’ouvrage de Marcel Otte fait référence. Il s’appuie sur de nombreuses recherches qui corroborent toutes ses conclusions. Le cheminement de sa pensée est passionnant, dense et parfois complexe. J’espère en avoir résumé ici quelques bribes sans avoir trop déformé ses propos.

Pour conclure, c’est un livre à parcourir l’esprit reposé avec l’envie d’en savoir un peu plus sur nos lointains ancêtres que ce qu’on nous en a dit à l’école ou tels que les préjugés courants veulent nous le montrer !

 

Miche Ange 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by MichelAngelo - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : J'aime Lire et Ecrire
  • J'aime Lire et Ecrire
  • : Mes lectures et mon goût pour l'écriture en général. Mes nouvelles personnelles. Mes réflexions
  • Contact